Le DPI bientôt légalisé en Suisse ?

Publié le : 20 février 2009

Mercredi 18 février, le Conseil fédéral suisse a proposé de lever l’interdiction faite aux couples qui risquent de transmettre une maladie grave et incurable à leur enfant de recourir au diagnostic préimplantatoire (DPI). Actuellement, le diagnostic prénatal (DPN) est autorisé mais l’analyse génétique d’un embryon conçu in vitro avant son implantation est interdite.

Le gouvernement précise toutefois qu’il ne veut pas autoriser les « bébés médicaments », sélectionnés selon leur profil génétique pour servir de donneurs de tissus ou d’organes pour une sœur ou un frère malade.

L’avant-projet de révision de la loi fédérale sur l’Assistance médicale à la procréation (AMP) est en consultation jusqu’au 18 mai.

<p>TSR.ch 18/02/09 – 20 minutes.ch 18/02/09</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres