Le Congrès américain vote une loi anti-avortement

Publié le : 23 janvier 2015

La Chambre américaine des représentants, majoritairement républicaine, a adopté jeudi 22 janvier une proposition de loi qui doit pérenniser l’interdiction de l’utilisation de fonds publics fédéraux pour des avortements ou des assurances incluant l’avortement.

Depuis plus de 35 ans, le Congrès interdit par des mesures régulièrement reconduites l’usage de fonds fédéraux pour subventionner des procédures d’avortement, mais la proposition de loi adoptée jeudi, par 242 voix contre 179, rendrait ces interdictions permanentes.

 

Le texte a cependant peu de chance d’être adopté par le Sénat, où les démocrates ont une minorité de blocage, et parce que la Maison Blanche a brandi la menace d’un veto présidentiel. Mais les républicains au pouvoir au Congrès entendaient marquer le 42e anniversaire de la décision historique de la Cour suprême légalisant l’avortement aux Etats-Unis dans l’affaire Roe vs Wade.

Les démocrates et défenseurs du droit à l’avortement ont quant à eux dénoncé une « menace grave », car les personnes à bas revenus dont les assurances couvriraient l’avortement ne pourraient plus bénéficier de crédits d’impôt auxquels ils ont normalement droit suite à la réforme du système de santé dite « Obamacare ». Avorter couterait plus cher aux assurances privées.

Parallèlement, comme chaque année, une manifestation a rassemblé des milliers de personnes « pour la vie » dans les rues de Washington. La marche avait pour thème le « don » de la vie, avec une attention particulière pour les « bébés encore dans le ventre de la mère sur qui des anormalités sont diagnostiquées ».

 

En mai 2013, les résultats d’un sondage Gallup montraient que 48% des Américains se déclaraient « pro-life » contre 45% « pro-choice ». 

 

<p>Sources: La Nouvelleliste.fr - 23.01.2015; L'avenir - 23.01.2015</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres