Le Comité consultatif national d’éthique en partie renouvelé

Publié le : 8 février 2021

Le gouvernement vient de nommer dix nouveaux membres au Comité consultatif national d’éthique (CCNE) [1], pour un mandat de quatre ans :

  • « En qualité de personnes choisies en raison de leur compétence et de leur intérêt pour les problèmes d’éthique » : Mme Françoise Kamara, Mme Annabel Degrees du Lou, M. Alain Claeys, M. Gilles Bœuf, M. Jean-Emmanuel Ray, M. Fabrice Gzil ;
  • « En qualité de personnalités appartenant au secteur de la recherche » : M. Alain Prochianz et M. Arnold Munnich.

M. Thomas Bourgeron, M. Pierre Delmas Goyon, Mme Karine Lefeuvre, Mme Monique Canto-Sperber, Mme Sophie Corzier, M. Emmanuel Didier, Mme Mounira Amor-Gueret, Mme Dominique Quinio, M. Abdennour Bidar et Régis Aubry ont pour leur part été renouvelés.

Alain Claeys est le député co-auteur de la loi Claeys Léonetti « créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie » (cf. Alain Claeys : sédation, aide à mourir, euthanasie ?Les députés et les sénateurs adoptent définitivement la loi fin de vie et font entrer dans le droit « la logique euthanasique »).

[1] Arrêté du 3 février 2021 portant nomination au Comité consultatif national d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé, JORF n°0030 du 4 février 2021. Le CCNE comprend 39 membres, un président et un vice président.

Photo : iStock

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres