Le Collectif contre l’handiphobie se mobilise

Publié le : 23 novembre 2001

Aujourd’hui la Cour de cassation, réunie en assemblée plénière, a examiné le pourvoi formé par des parents d’enfants trisomiques qui réclament réparation. Comme pour l’Affaire Perruche, la Cour doit décider de la « part du préjudice » que l’on peut accorder à l’enfant. Le Collectif contre l’handiphobie, qui regroupe 200 familles touchées par le handicap et qui s’était senti blessé par l’arrêt Perruche, a décidé de se mobiliser dans le cadre de cette nouvelle affaire. Les parents sont en particulier très choqués que l’on parle de « préjudice d’esthétique » pour leurs enfants trisomiques. Une trentaine d’enfants trisomiques étaient là « pour sauver leur peau ». Les arrêts seront rendus le 28 novembre. Ce jour là aura également lieu le procès du Collectif contre l’Etat. Une centaine de personnes handicapées manifesteront à cette occasion devant le tribunal de Grande Instance.

<p>La Croix 23/11/01 – Gènéthique 23/11/01</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres