Le coeur artificiel Carmat reçoit l’approbation américaine pour un essai clinique de 10 patients

Publié le : 6 février 2020

Mercredi, la Société Carmat, qui porte le projet du cœur artificiel, a annoncé avoir reçu l’approbation de la FDA pour lancer « un essai clinique de faisabilité aux Etats-Unis » (cf. Coeur artificiel français Carmat : les Etats-Unis autorisent l’étude de faisabilité).

 

Ce cœur artificiel veut être une « alternative thérapeutique aux malades souffrant d’insuffisance cardiaque biventriculaire terminale ». L’essai initialement prévu devait inclure 5 patients. Il a été élargi ; il « portera sur 10 sujets éligibles à la transplantation ». Il sera mené « par étapes ». Un premier rapport sur « l’état d’évolution des 3 premiers patients à 60 jours » conditionnera « le recrutement des 7 patients suivants ». Le premier critère retenu pour évaluer l’étude est « la survie du patient à 180 jours après l’implantation ou une transplantation cardiaque réussie dans les 180 jours suivant l’implantation ». Le recrutement des patients devrait être anticipé et commencer au quatrième trimestre 2020.

 

« En accord avec la Commission Européenne », la société Carmat « bénéficie de l’aide la plus importante jamais accordée par Bpifrance à une PME, soit un montant de 33 millions d’euros ».

 

Pour le directeur général de Carmat, Stéphane Piat, l’entreprise se situe à une « nouvelle étape de son développement (…) en vue de la conquête d’un marché mondial ».

 

Pour aller plus loin :

Cœur artificiel Carmat : un 12e patient implanté en République tchèque

Cœur artificiel total : Carmat obtient l’autorisation de reprendre l’étude PIVOT au Kazakhstan

Carmat rode son coeur en vue de l’industrialisation

Carmat prépare la phase de commercialisation de son coeur artificiel

Carmat : Réparer les vivants, à quel prix ?

<p>AFP ( 05/02/2020) - CP Camat (05/02/2020)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres