Le clonage au secours du mulassier du Poitou

Publié le 7 Mar, 2005

Le trait mulassier du Poitou est un cheval de trait menacé de disparition. On ne recense aujourd’hui que 450 traits mulassiers du Poitou dans le monde. Pour éviter que la race ne s’éteigne, certains ont souhaité que l’on conserve les cellules de cette race en danger.

Un technicien de Cryozootech, une start-up soutenue par le Génopole d’Evry a donc prélevé quelques cellules de l’un de ces animaux afin de les conserver dans de l’azote liquide et les utiliser ultérieurement pour du clonage.

Rappelons qu’actuellement, il faut environ mille embryons pour obtenir un foetus d’animal viable chez les chevaux.

Le Figaro (Isabelle Brisson) 07/03/05

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres