Le citoyen et les choix éthiques

Publié le 11 Sep, 2000

Les Comités d’éthique  nationaux  des 41 pays membres du Conseil de l’Europe se sont réunis les 4 et 5 septembre  à Strasbourg sur le thème « Science, communication et société ». Les participants se sont penchés sur la nature de la réflexion éthique qui ne peut être menée sans une bonne information des citoyens, cette information étant donnée par les scientifiques eux-mêmes 

financés le plus souvent par les industriels.  
Le Monde – 12/09/00 reprend  la question de cette réunion  « Comment nourrir la réflexion citoyenne sur les choix éthiques ? ».

Pr.René Frydman, qui représentait R-G. Schwartzenberg,  a rappelé « le besoin d’un débat citoyen sur le caractère éthique des orientations médicales et de recherche devient vraiment urgent ». « Les rendre accessibles est le rôle des médias ».

« Le chercheur n’a pas la connaissance intuitive du bien et du mal (…). Chargé de livrer la science, il ne doit pas avoir la totale maîtrise de la communication, et il est plus important de former le chercheur à la réflexion éthique qu’à la communication. »

Didier Sicard, Président du Comité d’éthique français.

Le Monde – 12/09/00

Partager cet article

Synthèses de presse

14_gpa
/ PMA-GPA

GPA : un site internet « manifestement illicite »

Le 23 Novembre, la Cour de Cassation a confirmé le caractère « manifestement illicite » d’un site internet proposant des services de ...
Des implants redonnent la parole aux personnes paralysées
/ Transhumanisme

Des implants redonnent la parole aux personnes paralysées

A l’aide d’interfaces cerveau-ordinateur (BIC), les scientifiques apprennent à traduire les signaux du cerveau de personnes paralysées en mots et ...
La FDA approuve une thérapie génique contre l’hémophilie
/ Génome

La FDA approuve une thérapie génique contre l’hémophilie

La thérapie génique Hemgenix est destinée aux patients atteints d’hémophilie. Le prix de ce traitement s'élève à 3,5 millions de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres