Le CHU de Rennes filme le développement de l’embryon pour les FIV

Publié le : 6 février 2014

« Une prodigieuse avancée technologique », « On peut observer les première étapes de la vie ». Le Centre d’Etudes et de Conservation des Œufs et du Sperme humains (Cecos) du CHU de Rennes vient de se doter d’une nouvelle technologie : suivre par une caméra le développement des embryons. Le but est de sélectionner le plus « performant » pour l’implanter et éviter les échecs de grossesse et les grossesses multiples.

 

Cette technologie, baptisée Time Lapse, consiste à suivre le développement des embryons à l’aide de quatre caméras qui les filment en continu. Après la ponction, les ovocytes et les embryons sont mis en culture 48h à 6 jours avant le transfert. Le parti pris du CHU est de ne transférer qu’un embryon. Il faut donc choisir le meilleur, capable de s’implanter de poursuivre son développement normalement. Jusque là, l’embryon retenu était sélectionné « à l’œil nu » selon des critères morphologiques moins fiables.

 

Pour Ouest France, cette technologie est « quasi magique » car « on peut observer les premières étapes de la vie ». 

<p>Ouest France 04/02/2014 – 20 Minutes 05/02/2014 </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres