Le Centre RIKEN communique un rapport intermédiaire sur les cellules STAP

Publié le : 25 mars 2014

 Après plusieurs semaines de polémique sur les résultats des cellules STAP, le Centre RIKEN a remis le 14 mars au cours d’une conférence de presse un rapport intermédiaire.

Une équipe de chercheurs du Centre RIKEN (Japon), conduite par Haruko Obokata, Chef d’unité du laboratoire de reprogrammation cellulaire, avait publié dans le journal Nature la découverte de nouvelles cellules pluripotentes, les STAP (Cf. Synthèse Gènéthique du 30 janvier 2014).

Le comité d’étude destiné à mener une enquête sur ces résultats conclue, dans ce rapport intermédiaire, à une « utilisation inappropriée des données » et annonce que l’enquête suit son cours.

<p>Bulletins-electroniques.com 24/03/2014 </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres