Le Brésil précise sa loi sur l’IVG en cas de viol

Publié le : 31 août 2020

Au Brésil, un décret du 28 août dernier donne des précisions sur la dépénalisation de l’IVG en cas de viol. Les femmes faisant cette demande doivent au préalable avoir porté plainte contre leur agresseur, il leur sera demandé de raconter les faits et d’être en mesure d’apporter des preuves. Elles seront averties qu’elles risquent des poursuites judiciaires en cas de faux.

Le décret ajoute également « l’obligation pour le personnel médical de proposer à la femme de voir l’embryon ou le fœtus lors de l’échographie ».

 

Source : Huffington Post (30/08/20)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres