Le 14 mai, le Portugal et la Grande Bretagne marcheront pour la vie

Publié le 10 Mai, 2016

Au Portugal, alors que le gouvernement débat sur la possibilité ou non de légaliser l’euthanasie, la Fédération portugaise pour la vie organise pour la sixième fois une Marche pour la vie. Celle-ci aura lieu le 14 mai à Lisbonne. Les organisateurs « espèrent que l’initiative offrira un témoignage public clair en faveur de la défense de la vie à tous les stades de son développement ».

 

Le pape François, dans un message adressé aux organisateurs encourage à « inciter les personnes, les familles et la société portugaise à vouloir rechercher le bien commun, qui plonge ses racines dans l’harmonie, la justice et le respect des droits de la personne humaine, depuis sa conception jusqu’à sa mort naturelle ». La personne et la famille « ont besoin d’un nouvel engagement qui favorise les vraies valeurs humaines, morales et spirituelles ».

 

Le Royaume Uni accueillera le 14 mai également la troisième édition de sa Marche pour la vie. Principal « rassemblement provie britannique », cet évènement « entend mieux faire connaître la douleur et les dommages que provoque l’avortement, et permettre l’union de tous les groupes provie au Royaume Uni ».

Famille Chrétienne, Antoine Pasquier (10/05/2016); Zenit, Océane Le Gall (10/05/2016)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres