L’avortement débattu au Conseil de l’Europe

Publié le 15 Avr, 2008

Le Conseil de l’Europe s’apprête à voter, demain 16 avril, un projet de résolution intitulé "Accès à un avortement sans risque et légal en Europe" (cf. Synthèse de presse du 19/03/08).

La Commission des questions sociales, de la santé et de la famille, saisie pour rédiger un avis, sur cette question, a organisé une audition d’ONG en février 2007. Les associations représentées étaient  : la Fédération internationale des plannings familiaux (IPPF), le Forum parlementaire intereuropéen sur la population et le développement (FPIPD), la Fédération internationale des professionnels de l’avortement et de la contraception (IEPFPD), "Aktion Lebensrecht für Alle" (Allemagne), l’Association suédoise pour l’éducation à la sexualité (RFSU) et "Abortion Rights" (Royaume-Uni).

Le projet de résolution prévoit de considérer l’avortement comme "un droit des femmes". De nombreuses associations comme Femina Europe, Care for Europa, Nouvelle Femme pour l’Europe (NFE) ou l’Alliance pour un Nouveau Féminisme Européen (ANFE) ont réagi en dénonçant ce projet de texte. Certaines prévoient des amendements, d’autres appellent à voter contre ou à s’abstenir. Rappelons que ce droit n’a jamais été reconnu par les Instances internationales, ni l’ONU, ni l’Union européenne. Il n’existe à l’heure actuelle, aucun consensus européen ou mondial, pour reconnaître l’avortement comme étant inclus dans les droits reproductifs.

L‘ANFE rappelle que la question de l’avortement relève de la compétence des Etats membres. Par respect du principe de subsidiarité, il est nécessaire que le Conseil de l’Europe en fasse une juste application dans ses textes. En reconnaissant l’avortement comme un "droit de la femme", le but est d’extraire l’avortement de la compétence des Etats.

‘- Liberté politique.com (Elizabeth Montfort) 15/04/08

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_don_organes
/ Don d'organes

Greffes d’utérus : les expérimentations se multiplient

Alors qu'un essai clinique est en cours au Texas, en Inde, l'IKDRC d’Ahmedabad, a réalisé les premières greffes d’utérus ...
contrat
/ PMA-GPA

Banques de gamètes : la France aussi est un marché

Cryos s’affiche comme "la plus grande banque de sperme du monde". La France est son 5e marché, après la Hollande, ...
Arizona : un homme poursuit une clinique au nom de l’embryon avorté par sa femme
/ IVG-IMG

Arizona : un homme poursuit une clinique au nom de l’embryon avorté par sa femme

Un homme poursuit une clinique pour l’avortement pratiqué sur sa femme, estimant que son "consentement éclairé" n’a pas été recueilli ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres