L’avenir prometteur des cellules de cordon

Publié le 19 Août, 2005

Des chercheurs de l’université de Kingston en Angleterre ont réussi à produire en grande quantité des cellules souches extraites de sang de cordon ombilical grâce à une nouvelle technologie. Cette technique issue de la Nasa fait appel à des bioréacteurs fonctionnant en microgravité. Certaines cellules ainsi extraites ont pu être transformées en cellules dont les propriétés sont proches de celles du foie. Ces travaux ont été publiés dans la revue Cell Proliferation.

Les cellules souches sont particulièrement prometteuses pour la médecine « régénératrice » qui pourrait permettre de remplacer les organes ou tissus devenus défaillants. Les cellules de cordon contrairement aux cellules souches embryonnaires ne posent aucun problème éthique. Autre avantage de ces cellules, elles sont facilement accessibles même s’il faut toute une série de manipulations pour en obtenir en quantité suffisante.

Pour Valérie Planat du CNRS qui travaille avec Louis Casteilla sur les cellules souches adultes extraites du tissu adipeux « cette étude paraît très intéressante et dotée d’une véritable originalité. C’est la première fois à ma connaissance que la microgravité est utilisée dans le cadre de recherches sur les cellules souches ». Elle reconnaît que ces travaux ont aussi leurs limites car « il faudra passer par un procédé de culture assez long nécessitant près de cinq mois de préparation ».

Si les cellules souches de cordon tiennent leur promesse, il faudra trouver des donneurs compatibles au niveau tissulaire avec les futurs malades et multiplier les banques de sang de cordon. Le Congrès américain a d’ailleurs voté en 2004 un budget de 150 millions de dollars pour développer ses biobanques.

« "Les cellules de sang de cordon pourraient représenter un point d’équilibre entre l’éthique et la clinique, c’est-à-dire la voie moyenne entre le respect de la vie et le droit des malades à bénéficier des avancées de la médecine" analysait récemment un chercheur de la lettre d’information Gènéthique» rapporte le Figaro. (cf notre lettre mensuelle GèneEthique de décembre 2004)

 

Le Figaro (Catherine Petitnicolas) 19/08/05 – NewScientist.com 18/08/05

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Inde : « Personne, y compris un médecin, n’est autorisé à provoquer la mort d’une autre personne »
/ Fin de vie

Inde : « Personne, y compris un médecin, n’est autorisé à provoquer la mort d’une autre personne »

Le 2 juillet, la Haute Cour de Delhi a rejeté la requête demandant de constituer une commission médicale pour évaluer ...
Passeport
/ PMA-GPA

GPA : la Cour constitutionnelle colombienne demande de nouvelles règles face au risque d’apatridie

La Cour constitutionnelle colombienne a ordonné au ministère des affaires étrangères d’accorder la nationalité colombienne à une petite fille née ...
Pologne : le Parlement rejette une proposition de loi visant à décriminaliser l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : le Parlement rejette une proposition de loi visant à décriminaliser l’avortement

Le 12 juillet, le parlement polonais a rejeté, avec 218 voix contre 215, une proposition de loi visant à « décriminaliser ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres