L’Australie se prononce contre la GPA commerciale et appelle à un traité international

Publié le 8 Mai, 2016

Un comité du Sénat australien a déposé la semaine dernière ses conclusions sur la GPA. Il soutient la « maternité de substitution altruiste », argumentant qu’elle peut être une solution aujourd’hui pour les couples stériles. Il demande une uniformisation des législations des différents états australiens sur ce sujet, et appelle à un traité international. Les sénateurs se disent toutefois « impuissants » à stopper le tourisme existant autour de la GPA commerciale. Ils ne peuvent « qu’alerter sur les dangers de tels arrangements et le risque de violer les droits humains des femmes impliquées ».

 

Cependant, le rapport ne se prononce pas sur les certificats de naissance des enfants nés par GPA. Qui doit y apparaître : parents génétiques, mère porteuse, parents d’intention ? Le rapport reste également évasif sur le « remboursement des frais des mères porteuses altruistes », parlant de « remboursement approprié ».

 

Tous, défenseurs comme détracteurs de la GPA, s’entendent sur le principe fondamental de l’ « intérêt supérieur de l’enfant », mais ne lui donnent pas le même sens : pour les premiers, intérêt supérieur de l’enfant et GPA sont compatibles, tandis que pour les seconds « la maternité de substitution, sous quelque forme que ce soit, ne peut jamais être dans l’intérêt supérieur de l’enfant, car elle crée de la confusion au sujet de son identité et est incompatible avec la Convention des droits de l’enfant des Nations Unies ».

 

Note de Gènéthique : Les dessous inavoués de la GPA « éthique »
 

 

 

Bioedge (7/05/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

pixabay_-pregnant-1245703_640
/ Tous les autres thèmes

Rupture prématurée du sac amniotique : des réparations spontanées grâce au fœtus

Des scientifiques japonais de l'université de Kyoto se sont penchés sur des cas où le sac endommagé « se répare de ...
L’impact de la grossesse sur le cerveau du père
/ Tous les autres thèmes

L’impact de la grossesse sur le cerveau du père

"L’expérience des soins apportés à un nourrisson peut laisser une trace dans le cerveau des nouveaux parents" ...
Inde : Quatre femmes décèdent dans un "camp de stérilisation"
/ IVG-IMG

Inde : Quatre femmes décèdent dans un “camp de stérilisation”

Fin août, quatre Indiennes sont décédées dans un "camp de stérilisation" à la périphérie de la capitale de l’Etat de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres