L’AP-HP et les thérapies cellulaire et génique

Publié le 30 Jan, 2007

Le Monde publie un récapitulatif, non exhaustif, des essais en thérapie cellulaire et thérapie génique menés par l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) qui est un des leaders européens dans le domaine des biothérapies.

L‘essai "Magic", conduit par Philippe Menasche (hôpital européen Georges-Pompidou, Paris), est une thérapie cellulaire pour le traitement de l’insuffisance cardiaque qui utilise des cellules musculaires prélevées dans la cuisse. 

Un autre essai de thérapie cellulaire pour traiter l’ischémie des membres inférieurs en injectant des cellules de moelle osseuse prélevées chez le malade est en cours. Il est mené par l’équipe de Joseph Emmerich (hôpital européen Georges-Pompidou) en collaboration avec les hôpitaux Necker (Paris), de la Timone et de Sainte Marguerite (Marseille).

Un autre essai en cours a pour but de traiter la maladie de Huntington à partir de greffe de cellules nerveuses fœtales. Il est mené par le docteur Anne-Catherine Bachoud-Lévi (hôpital Henri-Mondor, Créteil).

Le service de biothérapie de la Pitié-Salpêtrière (Paris) du professeur David Klatzmann conduit d’autres essais de thérapie génique, notamment contre le cancer et les maladies auto-immunes.

Le Monde (Paul Benkimoun) 30/01/07

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...
Tennessee : « Il n'existe pas de droit fondamental à un certificat de naissance mentionnant l'identité de genre au lieu du sexe biologique »
/ Genre

Tennessee : « Il n’existe pas de droit fondamental à un certificat de naissance mentionnant l’identité de genre au lieu du sexe biologique »

Une cour d'appel a statué que le Tennessee ne pratiquait pas de discrimination en n'en autorisant pas à modifier la ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres