Lancement d’une banque de cellules iPS pour la recherche sur la drépanocytose

Publié le : 20 janvier 2017

Des chercheurs du Centre de médecine régénérative du Boston Medical Center et de l’École de médecine de l’Université de Boston créent une banque de recherche de cellules souches pluripotentes induites (IPS), qui ouvre la voie à des recherches sur la drépanocytose et son traitement. Cette banque est accessible aux chercheurs du monde entier.

 

La banque comprend des échantillons de sang de patients ethniquement variés, atteints de drépanocytose, représentant la majeure partie des origines génétiques de cette maladie. Les lignées de cellules souches obtenues permettent de modéliser la pathologie pour mieux la comprendre et de tester de nouveaux traitements. Les chercheurs estiment que les iPS ont le pouvoir de révolutionner la façon dont nous étudions le développement humain, les maladies mortelles, et ultimement de traiter les patients.  

 

En outre, ces mêmes chercheurs ont conçu des outils d’édition des gènes pour corriger la mutation génétique à l’origine de la drépanocytose, testés sur les cellules souches. Ils estiment qu’il s’agit d’une piste prometteuse de traitement.

<p>Medical press (19/01/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres