L’Allemagne bannit le maïs Mon810

Publié le : 17 avril 2009

Des débats sur le rendement de la culture du maïs Mon810 font couler de l’encre suite à la décision de l’Allemagne de se ranger finalement du côté des 5 pays qui ont banni le maïs génétiquement modifié de leur territoire (cf. Synthèse de presse du 15/04/09), à savoir la France, l’Autriche, la Hongrie, la Grèce et le Luxembourg. Mme Aigner, ministre de l’Agriculture allemande a souhaité préciser qu’il ne s’agissait pas d’une décision politique mais basée sur des études prouvant la nocivité de ces OGM pour des insectes "non cibles". Cependant, ces études sont contestées notamment parce qu’elles ne seraient pas d’actualité.

La Commission européenne, elle, a "décidé de se donner le temps de la réflexion sur le Mon810". Et aux Etats-Unis, "patrie du groupe Monsanto", des experts indépendants soulèvent des questionnements en prenant position contre les fabricants d’OGM dans un rapport datant du 14 avril : "depuis des années, les industriels claironnent qu’ils vont nourrir le monde, en promettant que les OGM produiront de meilleurs rendements. Mais après vingt ans de recherches et treize ans de commercialisation, les fermiers américains qui ont recours à ces semences n’ont guère récolté davantage à l’acre (0,4 hectare). En comparaison, l’agriculture traditionnelle continue d’avoir de meilleurs résultats".

Suite à la décision allemande, le groupe américain Monsanto réfléchit à d’éventuelles "mesures juridiques" contre Berlin.

Le Figaro (Marc Mennessier) 16/04/09 - Le Monde (Laurence Caramel) 16/04/09 - Le Quotidien du Médecin 15/04/09 - Actu-environnement.com 24/04/09 - Le Monde 23/04/09 - Sciences et Avenir 06/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres