L’Agence de la biomédecine met en garde sur les dangers des tests ADN sur internet

Publié le : 12 novembre 2013
A l’occasion d’un forum organisé les 8 et 9 novembre dernier à Montpellier par Libération sur le thème « Le corps, quel engin !« , Emmanuelle Prada Bordenave, directrice de l’Agence de la Biomédecine (ABM) a mis en garde sur les dangers des tests ADN proposés sur internet.
 
Elle a souligné: « ces tests peuvent induire en erreur ceux qui les pratiquent« . A partir de l’exemple du cancer du sein, elle explique qu’il « peut être causé par une anomalie génétique« , mais que si une personne « n’est pas port[euse] de cette anomalie, cela ne signifie pas qu’ [elle] ne risque pas un cancer du sein« . De même, « ce n’est pas parce qu’on est porteur d’une mutation génétique pour le diabète qu’on est sûr de l’avoir« .
 
Enfin, la directrice de l’ABM attire l’attention sur le fait qu’aucune prise en charge médicale n’accompagne les résultats donnés par ces tests. Or, « sans l’analyse d’un expert, un test ne veut donc pas dire grand chose pour le client« . 
<p> Liberation.fr (Simon Challier) 12/11/2013</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres