L’âge paternel avancé associé au risque de schizophrénie chez les enfants

Publié le : 28 mars 2019

Une étude chinoise publiée dans la revue Biological Psychiatry fait le lien entre l’âge paternel avancé et le risque de schizophrénie chez les enfants. « Après avoir pris en compte les scores de risque polygénique parental, chaque dizaine d’années supplémentaire des pères augmentait le risque de schizophrénie précoce[1] chez les enfants d’environ 30% », explique Shi-Heng Wang, auteur principal. Ce qui s’expliquerait par une « accumulation de mutations génétiques » avec l’âge. En revanche, l’âge de la mère n’est pas associé à ce même risque selon les conclusions de l’étude.

 

Pour aller plus loin :



[1] Se manifestant avant l’âge de 18 ans

 

<p>Pourquoi docteur,Mathilde Debry (27/03/2019)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres