L’âge paternel avancé associé au risque de schizophrénie chez les enfants

Publié le 28 Mar, 2019

Une étude chinoise publiée dans la revue Biological Psychiatry fait le lien entre l’âge paternel avancé et le risque de schizophrénie chez les enfants. « Après avoir pris en compte les scores de risque polygénique parental, chaque dizaine d’années supplémentaire des pères augmentait le risque de schizophrénie précoce[1] chez les enfants d’environ 30% », explique Shi-Heng Wang, auteur principal. Ce qui s’expliquerait par une « accumulation de mutations génétiques » avec l’âge. En revanche, l’âge de la mère n’est pas associé à ce même risque selon les conclusions de l’étude.

 

Pour aller plus loin :



[1] Se manifestant avant l’âge de 18 ans

 

Pourquoi docteur,Mathilde Debry (27/03/2019)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres