‘L’acte d’euthanasie ne peut s’inscrire dans le champ du soin »

Publié le : 15 juin 2004

Le 10ème congrès de la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs (Sfap) sur le thème "l’euthanasie et la mort désirée" a pris fin (cf. revue de presse du 08/06/04). Le groupe de travail, constitué de médecins, philosophes, juristes…, a rédigé un ensemble de "bonnes pratiques" sur le soin en fin de vie. Pour Régis Aubry, président de la Sfap et responsable du département des soins palliatifs au CHU de Besançon, "c’est une première tentative de définir une démarche claire et collective face à l’hétérogénéité des pratiques et le règne d’un certain silence".

Le Dr Aubry reprend : "Dépénaliser serait encourager à pratiquer l’euthanasie (…) Nous ne souhaitons nullement un texte de loi légalisant l’euthanasie" ; "L’acte d’euthanasie ne peut s’inscrire dans le champ du soin".

Le Monde (Jean-Yves Nau) 15/06/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres