La vie de Terri Schiavo en sursis

Publié le 18 Mar, 2005

Mercredi 16 mars, la chambre des représentants a adopté une proposition de loi sur les droits des personnes en incapacité médicale accordant un sursis à Terri Schiavo, dont le tube d’alimentation devait être débranché ce jour après la décision de justice de Floride. Hier, le Congrès américain a adopté également les dispositions de ce texte concernant Terri Schiavo.
Au Congrès, le débat sur l’affaire Terri Schiavo s’inscrit dans un débat plus large sur "la culture de la vie". 

Rappelons que Terri Schiavo était tombée dans le coma en février 1990 après une attaque vasculaire cérébrale. A la demande de son mari, on avait arrêté de l’hydrater et de la nourrir en octobre 2003. Six jours plus tard à la suite du vote de la "loi Terri" par les parlementaires de Floride, ces soins avaient repris. Un an plus tard, en octobre 2004, la Cour Suprême de Floride avait jugé la "loi Terri" inconstitutionnelle.

Le président américain, Georges Bush, a déclaré "dans des cas comme celui-ci, qui soulèvent des questions graves et des doutes importants, notre société, nos lois, et nos tribunaux devraient avoir une présomption en faveur de la vie". Il a souligné que "ceux qui vivent à la merci des autres méritent qu’on leur prête une attention particulière" et a appelé son pays à "construire une culture de la vie".

Sur cette affaire, vous pouvez relire 
la définition de l’état végétatif par le Dr Gian Luigi Gigli
le communiqué de la Fédération Internationale des Associations Médicales Catholiques (FIAMC)

Gènéthique

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres