La vente des pilules 3è et 4è générations a diminué en janvier 2013

Publié le : 13 février 2013

 L’Agence national de sécurité du Médicament a précisé que « la vente des pilules de 3è et 4è générations a baissé de 23% en janvier 2013 par rapport à l’année dernière sur la même période« . Dans le même temps, « cette baisse s’est accompagnée d’un report sur les pilules de 2è génération dont les ventes ont, elles, augmenté de 16%« . Dominique Maranichi, directeur général de l’agence, s’est déclaré « satisfait de mouvement ‘largement amorcé et (qui) devrait se poursuivre dans les semaines et les mois à venir’ « . 
Cependant, globalement, l’Agence constate que ce repport n’est pas total. En effet, elle a également constaté « une baisse de l’ordre de 3,5% de l’ensemble des ventes de contraceptifs oraux combinés (COC), toutes générations confondues« . De son côté, le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP) constate que le « report pourrait être différent selon les tranches d’âges, avec en particulier des jeunes femmes âgées de 15-24 ans qui seraient plus enclines à abandonner les COC« . 
 

<p> Le Quotidien du Médecin (Dr Irène Drogou) 25/02/13</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres