La Turquie, nouvelle destination du tourisme de la procréation

Publié le 14 Avr, 2019

La Turquie est devenue une destination de choix pour les couples occidentaux à la recherche d’un traitement low cost de fécondation in vitro. Elle attire à la fois des femmes américaines, qui ne peuvent payer un cycle de FIV dans leur pays[1], et des femmes européennes, qui n’ont pas accès à la PMA dans leur pays pour des raisons de liste d’attente ou de législation. A tel point qu’aujourd’hui, les cliniques de fertilité turques accueillent autant de « touristes » que de turcs. Toutefois quelques critères sont à respecter : seules les femmes hétérosexuelles mariées sont acceptées et il ne peut y avoir recours au don de gamètes.

 


[1] Aux Etats-Unis, le coût moyen d’un cycle est de 10 000 à 15 000 dollars, et celui des traitements de 1500 à 5000 dollars. En Turquie un cycle coûte environ 2000 dollars, auquel il faut ajouter 300 à 700 dollars de traitement.

Jerusalem Post (13/04/2019)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres