La théorie du genre s’installe en Australie

Publié le : 4 juin 2013

 Par une décision du 31 mai 2013, la cour d’appel de Nouvelle-Galles du Sud, un Etat d’Australie, a officiellement reconnu que les formulaires australiens de naissance, décès et mariage mentionnent outre « homme » ou » femme » sous la case « genre« , la possibilité de cocher « neutre« . A l’origine de cette décision, « Norrie May-Welby, un homme devenu femme qui se considère désormais comme ‘neutre’ ou ‘sexless’, en anglais« . Ainsi, est « annul[ée] […] l’obligation d’enregistrer un citoyen uniquement comme homme ou comme femme » sur ces certificats, précise le Sydney Morning Herald. Si cette décision n’est applicable qu’aux personnes ayant subi des opérations de changement de sexe, elle est en tout cas « un premier pas vers la reconnaissance officielle de la neutralité comme genre« , en Australie. Cette affaire a été renvoyée devant un tribunal administratif, « qui doit statuer sur la désignation officielle de ce nouveau genre« . 

 

De son côté, le gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud réfléchit aux implications que pourrait avoir cette décision. Il ne serait pas étonnant que d’autres Etats australiens adoptent une position similaire, « invitant l’Etat fédéral à reconnaître l’existence d’un troisième genre dans toute l’Australie« . 

<p> Slate.fr (Cécile Schilis-Gallego) 03/06/2013</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres