La prise de pilule abortive autorisée jusqu’à 9 semaines de grossesse au Canada

Publié le 8 Nov, 2017

Le ministère fédéral de la santé canadien a annoncé mardi des changements dans l’usage de la pilule abortive Mifegymiso, autrement connue sous le nom de RU-486. Elle pourra être prescrite jusqu’à neuf semaines de grossesse, contre sept précédemment.

 

Les professionnels de santé, ainsi que les pharmaciens, pourront désormais la délivrer directement à la femme demandeuse. Les professionnels ne seront plus tenus d’avoir une connaissance appropriée du médicament avant de le prescrire, ni de suivre une formation complète de son utilisation. Cependant une échographie restera obligatoire pour s’assurer que la grossesse n’est pas extra-utérine et évaluer son degré d’avancement.

 

Les femmes ne seront plus tenues de fournir un consentement préalable écrit avant l’administration de la pilule.

 

Le Mifegymiso est approuvé par le ministère fédéral de la santé depuis juillet 2015 (cf. Le gouvernement canadien sollicité par l’importateur du RU 486 pour un changement des conditions d’utilisation) et a été mis à la disposition des canadiennes en janvier 2016. Son coût est désormais pris en charge par plusieurs provinces (cf. Canada : La pilule abortive gratuite dans plusieurs régions). 

 

Pour aller plus loin :

Canada :La pilule abortive délivrée gratuitement en Nouvelle-Ecosse

IVG : les risques médicaux encourus par les femmes

Global News, Sheryl Ubelacker (07/11/2017)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres