La PMA revendiquée par des “fraudeuses”

Publié le 5 Juin, 2014

 “Nous réclamons l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, sans discrimination“. Voici ce que réclament 343 “fraudeuses” dans un manifeste publié par Libération sur son site internet. Les “fraudeuses”, sont des femmes françaises qui, pour répondre à leur désir d’enfant ont eu recours à la procréation médicalement assistée (PMA) à l’étranger, en violation de la loi française. 343 “fraudeuses”, un titre en echo au “Manifeste des 343 salopes” de 1971 pour obtenir la dépénalisation de l’avortement. 

Ces derniers jours, l’Académie de médecine s’est déclarée défavorable à la GPA mais n’a pris position sur la PMA (Cf Synthèses de presse Gènéthique du 28/05/2014 et du 4/06/2014). Elle vient également de rendre public les résultats de son enquête confidentielle réalisée auprès de 270 médecins sur ces sujets (Cf décryptage de Gènéthique du 23/07/2014 et synthèse de presse du 24/07/2014).
Selon le Figaro, près des trois quarts des médecins ayant accepté de répondre au questionnaire “indiquent avoir été consultés par 1040 couples homosexuels désireux de devenir parents en 2011-2012” et “61% déclarent avoir participé à un projet de PMA réalisé à l’étranger, le plus souvent en prescrivant les traitements hormonaux nécessaires à la stimulation ovarienne“, et “seuls 13% […] disent ne pas avoir donné suite aux demandes“. Enfin, 60% se disent favorables à l’ouverture de la PMA pour les couples de femmes et 70% déclarent savoir que “tout ou partie des couples qui les ont consultés étaient devenus parents“. 

Commentant ces résultats, l’Académie de médecine précise qu’ “ils ne sont pas représentatifs de l’expérience et de l’opinion du corps médical dans son ensemble“. Et si une telle pratique, à savoir l’ouverture de la PMA pour des raisons non médicales, était autorisée, “il est à craindre que l’augmentation d’activité qui [en résulterait] […] aggrave la pénurie existante et se manifeste par un allongement considérable des délais d’attente“. 

 

 Libération (Marie-Joëlle Gros et Catherine Mallaval) 06/06/2014 – Le Figaro (Stéphane Kovacs – Agnès Leclair) 06/06/2014

Partager cet article

Synthèses de presse

Pays de Galles : mise en cause de la directrice d'une clinique transgenre
/ Genre

Pays de Galles : mise en cause de la directrice d’une clinique transgenre

Un comité du MPTS a estimé que « l’aptitude à pratiquer » du Dr Webberley était compromise « pour des raisons d’intérêts publics plus ...
Santé : la  marchandisation des données est actée
/ E-santé

Santé : la marchandisation des données est actée

Le choix de la CNIL d’autoriser « la mise en place d’un traitement automatisé » de données de santé par un consortium ...
Cameroun : la PMA légalisée
/ PMA-GPA

Cameroun : la PMA légalisée

Le 29 juin, les députés camerounais ont adopté un projet de loi sur la PMA soutenu par le Ministre de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres