La pilule du lendemain ne fait pas l’unanimité

Publié le 6 Mar, 2006

A Vigy, petit village de Moselle, le pharmacien qui est aussi maire de la commune a refusé de délivrer, la pilule du lendemain, "le Norlevo", à une jeune fille mineure. La mère de la jeune fille a porté plainte pour "refus de délivrer la pilule du lendemain, abus de pouvoir et défaut de confidentialité en contravention avec son éthique professionnelle". L’affaire est désormais suivie par le procureur de Metz.

En 2002, un décret a obligé les pharmaciens à délivrer gratuitement et de façon anonyme le Norlevo aux mineures qui en faisaient la demande. Pourtant, beaucoup d’entre eux y étaient opposés.

Jean-Jacques de Moutis, président du Conseil de l’ordre des pharmaciens d’Ile de France se dit intraitable sur la question : "je convoque le pharmacien en conseil de discipline". "J’attends ses explications, il va passer un sale quart d’heure" explique t-il. Le pharmacien risque alors une interdiction d’exercer de deux semaines.

La délivrance gratuite de la pilule du lendemain aux mineures a fait l’objet d’un décret, "c’est une obligation. Rien ne s’y oppose" déclare J.J. de Moutis."Pas même une clause de conscience. Cela n’a rien à voir avec l’IVG. Le Norlevo évite la fécondation, il ne l’interrompt pas" estime-t-il.

La France fait partie avec la Belgique des rares pays où la pilule du lendemain est délivrée gratuitement aux mineures.

NDLR : Rappelons que la pilule du lendemain ou Norlevo empêche l’ovulation et a peut-être aussi une action "anti-nidatoire", comme le précise la notice du produit. Cette affaire relance la question de la clause de conscience des pharmaciens.

Libération (Julie Lasterade) 03/03/06

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres