La ministre de la Santé félicite l’implantation du deuxième coeur artificiel

Publié le : 9 septembre 2014

Jeudi dernier, 4 septembre, la presse révélait qu’un coeur artificiel, fabriqué par la société Carmat, avait été greffé sur un deuxième patient, au CHU de Nantes, le 5 août dernier.

 

Ce lundi, c’est la société Carmat, fabricant du coeur artificiel, qui confirmait l’implantation, faite en toute discrétion (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 8 septembre 2014). Quelques heures plus tard, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a tenu à apporter quelques précisions au communiqué, très succin, de la société Carmat : « Un cœur artificiel Carmat a été implanté le 5 août 2014, au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Nantes, à un patient atteint d’insuffisance cardiaque terminale et ne pouvant bénéficier d’un greffon cardiaque issu de donneur. L’intervention s’est déroulée dans de bonnes conditions. Elle a été conduite par le Professeur Daniel Duveau et son équipe, en collaboration avec le Professeur Christian Latremouille de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris  et en présence du Professeur Alain Carpentier, inventeur de cette prothèse cardiaque et cofondateur de la société Carmat. Il s’agit de la seconde opération de ce type après l’implantation réalisée en décembre 2013 à l’Hôpital européen Georges-Pompidou de Paris. » 

 

La ministre de la Santé a également « présente tous ses voeux au patient » et adressé « ses félicitations à l’équipe de médecins qui a réalisé l’intervention et salue cette nouvelle implantation de la prothèse cardiaque Carmat, une innovation qui permet de maintenir  l’espoir de nombreux patients souffrant d’insuffisance cardiaque terminale. Cette intervention confirme que la transplantation cardiaque entre dans une nouvelle ère, grâce à l’engagement et au talent des chercheurs et à l’esprit d’entrepreneur des médecins français. »

 

 

 

<p>Blog de Jean-Yves Nau 08/09/2014 </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres