La majorité des Japonaises en parcours de PMA souffrent de dépression

Publié le 3 Mai, 2021

Au Japon, la majorité des femmes qui suivent un parcours de PMA, ou s’apprêtent à en suivre un, présentent des symptômes de dépression. C’est un sondage publié samedi qui l’affirme, mené par le National Center for Child Health and Development. Des questions ont été posées à 513 femmes « qui devaient commencer ou avaient déjà commencé un traitement avancé de l’infertilité, y compris la fécondation in vitro ». Les sujets balayés étaient variés, « allant du sommeil à l’appétit ».

Selon les résultats de l’enquête, 279 femmes (54,4 %) présentent des symptômes de dépression :

  • 163 femmes (31,8 %) présentent des symptômes « légers »,
  • 85 femmes (16,6 %) présentent des symptômes « modérés »,
  • 27 femmes présentent des symptômes « graves »,
  • 4 femmes présentent des symptômes « extrêmement graves ».

L’âge a également une influence sur la dépression : parmi les 59 femmes âgées de 20 à 29 ans interrogées, 78 % souffrent de dépression. Selon les chercheurs, « ce pourcentage plus élevé pourrait être imputable à la lourde charge financière que représente le traitement ».

Source : Japan Times (02/05/2021) – Pixabay\DR

Partager cette article

Synthèses de presse

CRISPR : premières injections chez des adultes dans le cadre d’un essai clinique

CRISPR : premières injections chez des adultes dans le cadre d’un essai clinique

Editas Medicine mène un essai clinique sur des patients atteints d’amaurose congénitale de Leber, dans l’espoir de leur rendre la ...
Son bébé naît vivant après un avortement, elle regrette son choix

Son bébé naît vivant après un avortement, elle regrette son choix

Le petit Keyo Blue, atteint de trisomie 18, a vécu pendant 10 heures après une interruption médicale de grossesse ...
Lille: il reçoit un cœur humain après avoir vécu avec un cœur artificiel

Lille: il reçoit un cœur humain après avoir vécu avec un cœur artificiel

Dans le cadre d'un essai clinique Jérémy Hage a a reçu cœur artificiel, retiré au profit d'un greffon naturel au ...