La législation pro-avortement maintenue au Texas

Publié le : 27 juin 2013

 Ce mardi 25 juin, les sénateurs du Texas n’ont pas pu voter la loi interdisant l’avortement au-delà de la vingtième semaine de grossesse et visant à diminuer le nombre de cliniques pratiquant l’interruption volontaire de grossesse dans cet Etat. Et pour cause, la sénatrice démocrate de l’Etat du Texas, Wendy Davis, a procédé à une véritable « manoeuvre d’obstruction » en parlant pendant près de 12 heures pour empêcher le vote de cette loi limitant l’avortement. Le Sénat du Texas clôturant sa séance extraordinaire de 30 jours ce mardi à minuit, la loi aurait dû être votée avant minuit. Mais le long discours de la sénatrice au-delà de minuit n’a pas permis aux sénateurs de voter en temps et en heure: « selon le lieutenant gouverneur du Texas, David Dewhurst, les registres sont clairs: il était mercredi quand le vote s’est tenu, le rendant caduc« .  

 

Ces derniers mois, plusieurs Etats américains sont parvenus à limiter l’avortement, comme le Dakota du Nord et l’Arkansas (Cf Synthèses de presse Gènéthique du 28/03/2013 et 08/04/2013). Leur objectif est que la Cour suprême des Etats-Unis revienne sur sa décision Roe v. Wade de 1973, décision qui a autorisé l’avortement dans le pays. 

<p> Lemonde.fr 26/06/27 - lapresse.ca 25/06/2013 - slate.fr (Cécile Schilis - Gallego) 26/06/2013 - Liberation.fr 26/06/2013 - radio-canada.ca 26/06/2013 - </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres