La justice suspend l’arrêt des soins d’Inès, adolescente dans le coma

Publié le 14 Sep, 2017

Le tribunal administratif de Nancy s’est prononcé hier au sujet de la jeune fille dans le coma, dont le maintien du respirateur artificiel oppose parents et médecins (cf. Inès : une nouvelle affaire de fin de vie devant la justice). Il a suspendu la décision d’arrêt de soins du CHU, pour permettre à un collège d’experts d’évaluer l’état d’Inès,  dans le coma depuis le 22 juin. La maman de la jeune fille s’est dite « soulagée » par ce jugement. Les parents avaient en effet considéré que la décision avait été prise trop précipitamment, et réclamaient une nouvelle expertise de l’état de santé de leur fille. Le CHU a rappelé de son côté « qu’il n’agirait qu’avec l’accord de la famille ».

 

L’express, Iris Peron – Paul Chaulet (14/09/2017)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

PMA : les enfants nés d'un don veulent des informations, voire beaucoup plus
/ PMA-GPA

PMA : les enfants nés d’un don veulent des informations, voire beaucoup plus

Selon une étude, les adultes conçus avec les gamètes d’un donneur expriment « un intérêt significatif pour l’obtention d’informations relatives au ...
Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres