La Famille, les droits de l’homme et la vie éternelle

Publié le : 4 novembre 2015

La révolution individualiste a bouleversé la société occidentale, fragilisant les familles et le mariage, et a transformé les droits de l’homme, miroir de notre conscience collective. Ceux-ci, proclamés après la Seconde Guerre mondiale comme une réaffirmation des droits naturels, promeuvent à présent des « droits antinaturels » (avortement, eugénisme, euthanasie…)

Comment s’opère cette transormation, et comment l’Eglise peut-elle y répondre ?

Nombre de pages : 91
Date d’édition : 7 septembre 2015
Editeur : L'Homme Nouveau

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres