La Cour suprême des Etats-Unis donne raison aux opposants à l’avortement

Publié le : 30 juin 2014

Jeudi 26 juin, la Cour suprême des Etats-Unis a donné raison à des militants opposés à l’avortement « en jugeant inconstitutionnelle une loi qui leur interdisait de manifester autour des cliniques pratiquant l’avortement« . La loi en question, issue de l’Etat du Massachusetts et datant de 2007, interdisait « toute manifestation dans une ‘zone tampon’ de dix mètres autour de l’entrée, de la sortie ou de l’accès privé de cliniques gynécologiques« .

 

Selon le président de la Haute Cour, John Roberts, « ces zones tampon servent l’intérêt légitime de la communauté de maintenir la sécurité publique dans les rues et sur les trottoirs« .  Cependant, a-t-il ajouté, « elles imposent de sérieux obstacles à la liberté de parole des plaignants, les empêchant de mener deux modes de communication avec les patientes qui arrivent: des conversations proches et personnelles et la distribution de documents ». Par conséquent, cette loi « violait le Prelmier Amendement » de la Constitution relatif à la liberté de parole. 

<p> Lefigaro.fr 26/06/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres