La Cour des comptes pointe la politique du handicap

Publié le : 27 juin 2003

La Cour des comptes a rendu hier son rapport « La vie avec un handicap » au président de la République. Elle y dresse un constat sévère sur les actions menées en faveur des personnes handicapées, l’utilisation des dépenses publiques et l’adaptation des multiples dispositifs à l’évolution des besoins. Elle félicite les associations qui en ce domaine « ont souvent suppléé les carences des pouvoirs publics ».

 

Ce rapport fait ressortir le manque de solutions pour les personnes atteintes de déficience mentale à tout âge de leur vie. Pour les enfants déficients intellectuels, les listes d’attente dans les établissements sont « de très loin les plus longues« . L’intégration scolaire ne constitue toujours pas une véritable priorité pour l’éducation nationale « compte tenu notamment d’une certaine réticence du personnel enseignant« . La Cour déplore que dans la mise en place des « sites pour la vie autonome » qui devraient permettre aux adultes handicapés d’accéder plus facilement à l’autonomie, « la déficience intellectuelle en tant que telle n’a pas fait partie du protocole défini par le comité national de suivi…« .

 

Enfin concernant le vieillissement, les réflexions sont menées « sous la pression des faits » comme le témoigne la création de 127 lits d’après l’inscription budgétaire de 2001 – 2003. « Il est impossible d’évaluer le besoin, mais l’on peut douter que la création de 127 places suffise à la satisfaire« , commente la Cour.

 

En ce qui concerne la recherche médicale, la Cour insiste sur l’absence de recherche thérapeutique sur la trisomie 21. En 1999, le coût de dépistage de cette déficience mentale auprès de 515 118 patientes (76,6 % des grossesses) a été de quasiment 100 millions d’euros. 1 405 enfants trisomiques ont été dépistés cette année là, 357 sont nés. Selon la direction générale de la santé il n’y a « aucune équipe [médicale] dédiée spécifiquement à la relation entre trisomie retard mental » et « les seules recherches cliniques sur la trisomie 21 sont menées et diffusées par une fondation privée et 3 équipes hospitalières« .

 

Lire en ligne le rapport de la Cour des comptes « La vie avec un handicap »

<p>Le Quotidien du Médecin (Renée Carton) 27/06/03 -</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres