La Chine ouvre son marché intérieur au DPNI

Publié le : 16 juillet 2014
L’Agence chinoise du médicament (China Food and Drug Administration) a approuvé les kits BGI de diagnostic fœtal des trisomies 21, 18 et 13.

 

Ces kits sont la deuxième génération de tests autorisés par l’Agence du médicament. Ils appartiennent à la classification des diagnostics prénataux non-invasifs (DPNI) en obtenant le séquençage de l’ADN du fœtus par une prise de sang de la mère après 12 semaines de grossesse.

 

En février dernier, l’Agence du médicament et la Commission de la santé et du planning familial (National Health and Family Planning Commission) avaient annoncé leur intention de réguler le marché des tests génétiques, de sorte à « interdire les tests génétiques, à l’exception des projets portés par le Gouvernement ».

 

L’autorisation de l’Agence du médicament ouvre ainsi à BGI, et son DPNI ciblé sur les trisomies, l’accès au marché chinois.
<p><span>Asian Scientist 15/07/2014</span></p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres