La Chine nie les avortements forcés

Publié le : 21 janvier 2011

Le président chinois Hu Jintao, actuellement en visite aux USA, a nié tout avortement forcé par les autorités chinoises dans le cadre de la politique de l’enfant unique.

"J’ai été surprise qu’il affirme qu’une telle pratique n’existe pas", a indiqué la représentante républicaine Ileana Ros-Lehtinen avec qui le président chinois s’entretenait quand il a démenti (Cf. Synthèses de presse du 20/12/10 et du 14/09/10).

Le Figaro.fr 21/01/11

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres