La Belgique autorise l’euthanasie

Publié le : 24 septembre 2002

Un médecin belge qui pratique une euthanasie ne commet pas d’infraction s’il accède à la demande d’un patient majeur, formulée de manière « volontaire, réfléchie et répétée ». Telle est en substance la principale mesure du texte de loi adopté en mai dernier par le Parlement belge et qui est entré en vigueur hier.

Cette question avait soulevé de vifs débats dans le pays en mai dernier (cf. revues de presse des 15 et 17/05/02). Elle va notamment nécessiter une formation spéciale pour les praticiens, leur objectif de soins n’étant désormais plus la guérison du patient.
En Suisse la question de l’euthanasie est également un motif de conflit au sein du corps médical. Selon le Code pénal « l’aide au suicide » n’est pas condamnable si les praticiens respectent certaines conditions. Cette tolérance pour le moins peu claire pourrait amener les autorités fédérales à prendre rapidement de nouvelles dispositions sur ce dossier.

<p>La Croix (Nathalie Calmès - Ariane Bormann) 24/09/02 - Le Quotidien du Médecin 25/09/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres