L’ « échographie-maison » à portée de smartphone

Publié le : 17 août 2020

La strat-up israélienne PulseNmore a développé un dispositif permettant aux femmes enceintes de réaliser chez elles des échographies de leur bébé.

Connecté au smartphone, le dispositif « utilise un système de navigation avancée, des outils issus de l’intelligence artificielle ainsi qu’une application visant à guider les usagers pendant tout le processus de l’échographie tout en partageant les images de haute qualité avec le médecin ». Peuvent ainsi être mesurés, « en l’espace de seulement trois minutes », « la fréquence cardiaque du fœtus, la quantité de liquide amniotique et (…) les mouvements fœtaux ».

« Grâce aux plateformes de télémédecine », les informations ainsi recueillies pourront être transmises en temps réel ou en différé à des médecins ou gynécologues en mesure de réexaminer les images à distance.

Selon la société PulseNmore, ce dispositif vise à « rassurer les futures mères ou les orienter, si nécessaire, vers de futures démarches à entreprendre ». Au surplus, « dans le contexte actuel de pandémie de coronavirus », l’outil permettra de « réduire le nombre de visites prénatales » auprès d’un médecin ou d’un hôpital.

PulseNmore a signé un accord commercial avec la plus importante caisse médicale israélienne, la Clalit Health Services. La startup prévoit d’entrer sur le marché européen dans un avenir proche et son produit est actuellement examiné par la Food and Drug Administration.

 

Pour aller plus loin :

 

Sources : The Times of Israel, Shoshanna Solomon  (11/08/2020) – Daily Mail (15/08/2020)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres