Kansas : moindre budget pour l’avortement

Publié le : 18 mai 2011

Le 13 mai 2011, les législateurs de l’Etat américain du Kansas ont approuvé un projet de loi qui interdit aux compagnies d’assurance privées d’offrir une couverture des frais de l’avortement dans la plupart des cas. Ils ont aussi adopté pour leur Etat un budget qui coupe les fonds alloués au Title X Family Planning Program, un programme affilié au planning familial qui finance des services de "santé reproductive" pour des patients à faibles revenus et non assurés.

Le Guttmacher Institute, une organisation soutenant le "droit à l’avortement" affirme que le Kansas fait partie des 7 Etats qui restreignent désormais  la couverture de l’avortement par les assurances privées. En Indiana, au Texas, en Caroline du Nord, en Oklahoma et au Tennessee, les législatures d’Etat envisagent ou ont fait passer des projets de loi coupant le financement du planning familial, non sans rencontrer des résistances. 

Selon Peter Brownlie, président du planning familial du Kansas et du mi-Missouri, ce projet de loi "sera désastreux pour des milliers d’habitants du Kansas, notamment ceux qui vivent dans des zones rurales". 

"Pourquoi voudrions-nous continuer à donner de nos impôts au planning familial pour soi-disant prévenir la grossesse, lorsqu’ils font encore plus d’argent en pratiquant des avortements quand cette "prévention" échoue ?" interroge de son côté Mary Kay Culp, directrice exécutive de l’organisation Kansans for Life.

Huffington post (John Hanna, Laura Basset) 13/05/11

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres