Justice britannique : pas d’acharnement thérapeutique pour un bébé handicapé

Publié le : 25 octobre 2004

La chambre familiale de la Haute Cour de Londres a rendu une décision accordant aux médecins le droit de refuser l’acharnement thérapeutique à un bébé de 9 mois atteint du syndrome d’Edwards, aussi appelé trisomie 18.

La juge devait décider du traitement à appliquer au jeune enfant, Luke Winston-Jones, face au litige opposant la mère aux médecins. Les médecins sont donc autorisés à ne pas réanimer l’enfant à l’aide d’un respirateur si son état se détériore mais pourront pratiquer des massages cardiaques si c’est dans l’intérêt de l’enfant.

C‘est la même cour qui a tranché il y a 15 jours le cas de Charlotte Wyatt, née grande prématurée, en autorisant des médecins à ne pas la réanimer en cas de nouvel arrêt respiratoire (cf. revue de presse du 08/10/04).

Nouvelobs.com 22/10/04 - Radio Canada 22/10/04 - Le Quotidien du Médecin 26/10/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres