Japon : vers de nouvelles transplantations de cellules cardiaques fabriquées à partir de cellules iPS

Publié le : 31 août 2020

Au Japon, le ministère de la santé « a approuvé jeudi un projet de recherche clinique de l’université de Keio visant à transplanter des cellules du muscle cardiaque fabriquées à partir de cellules souches pluripotentes induites (iPS) chez des patients atteints de maladies cardiaques ».

Cette recherche « sera menée par une équipe dirigée par le professeur Keiichi Fukuda ». Les trois patients, âgés de 20 à 74 ans, souffrent de cardiomyopathie dilatée, une maladie « qui diminue la capacité du cœur à pomper le sang ». Au Japon, « environ 25 000 patients » sont atteints de cette pathologie. La première transplantation sera effectuée « au plus tôt » à la fin de cette année.

« L’équipe utilisera des cellules iPS fabriquées par l’université de Kyoto à partir du sang d’une personne qui présente un type immunologique particulier avec un risque de rejet moindre. » Après les avoir transformées en cellules de muscle cardiaque, les chercheurs injecteront « environ 50 millions » de ces cellules dans le cœur des patients. Ces derniers recevront des médicaments immunosuppresseurs « pendant environ six mois » et seront suivis pendant un an. L’objectif est de « vérifier si le traitement entraîne le développement de tumeurs et des battements cardiaques irréguliers ou s’il restaure la fonction cardiaque ».

L’université d’Osaka avait effectué la première transplantation au monde de cellules du muscle cardiaque fabriquées à partir de cellules iPS en janvier dernier (cf. Première transplantation de cellules cardiaques fabriquées à base de cellules iPS ). Depuis, « l’université de Keio a confirmé dans une expérience sur des singes que les cellules colonisent après une transplantation et que la fonction cardiaque s’améliore ».

Une startup dirigée par le professeur Fukuda « prévoit un essai clinique visant à commercialiser les cellules dérivées d’iPS, en espérant les utiliser également pour le traitement d’autres pathologies cardiaques ».

 

Pour aller plus loin :

 

Source : Japan Times, Jiji (28/08/2020)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres