Japon : Du tissu cardiaque obtenu à partir de cellules-souches sur des rats

Publié le 10 Fév, 2015

Des chercheurs de l’université d’Osaka et du National Cerebral and Cardiovascular Center (NCVC) ont réussi à stimuler la régénération cardiaque de rats victimes d’infarctus, en implantant sur leurs cœurs des feuillets de tissu cardiaque obtenus à partir de cellules-souches pluripotentes induites (iPS). Les implants se sont alors synchronisés avec l’activité du cœur de l’hôte, une avancée considérable dans le domaine.

 

L’intégration des implants a permis une amélioration considérable des fonctions cardiaques des rats. Ces résultats pourraient ainsi augurer une nouvelle génération de thérapies cardiaques chez l’homme, basées sur les cellules-souches iPS.

Bulletins électroniques.com – Japon Sciences de la Vie (09.02.2015)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?
/ Fin de vie

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

L'organisation The Last Resort a indiqué que la « capsule » de suicide assisté Sarco pourrait être utilisée « très bientôt » pour la ...
Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »
/ Transhumanisme

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »

Rafael Yuste, neurobiologiste, professeur à Columbia et cofondateur de la NeuroRights Foundation, appelle à instaurer des « neurodroits » au ...
Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer
/ Génome

Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer

Des chercheurs ont découvert une « nouvelle manière de traiter la dystrophie musculaire de Duchenne » qui pourrait s'appliquer à d'autres pathologies ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres