Japon : Des tests génétiques pour la planification familiale font débat

Publié le : 23 mai 2017

Au Japon, une entreprise spécialisée en génétique, Genesis Healthcare Co. basée à Tokyo, proposera d’ici un an un nouveau « service » aux futurs parents : un test basé sur l’analyse de leur ADN, vérifiant leur « compatibilité » et la probabilité que leurs futurs enfants présentent ou non des troubles génétiques. Les troubles recherchés comprendraient par exemple certains de types de dystrophie musculaire ou la maladie de Parkinson, des troubles se produisant avec des gènes récessifs reçus du père et de la mère. A partir de la salive des parents, 1050 pathologies rares seront étudiées. Une information qui permettrait « une meilleur planification de la vie » estime l’entreprise.

 

Genesis Healthcare est associé à une société américaine qui commercialise ce test aux Etats-Unis, et a vérifié sa fiabilité sur le génome des japonais. Le prix n’a pas encore été fixé.

 

Cette annonce a suscité l’émoi des sociétés académiques et d’experts qui jugent « préoccupant de favoriser une nouvelle forme de discrimination ». Elles envisagent de publier une déclaration en ce sens, car contrairement à d’autres pays, il n’existe pas aujourd’hui de restrictions juridiques sur l’emploi des données génétiques au Japon. 

<p>The Japan News (21/05/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres