Jalmalv : 20 ans d’accompagnement en fin de vie

Publié le 5 Oct, 2006

La première association pour accompagner la personne en fin de vie – la Fédération Jalmalv (Jusqu’à la mort, accompagner la vie) – fête cette semaine ses 20 ans d’existence alors que samedi se tiendra la Journée mondiale des soins palliatifs.

Paulette Le Lann, présidente de la Jalmalv, explique : "notre conviction est que la mort fait partie de la vie. Nous devons y faire face en considérant la personne en fin de vie comme vivante et autonome".  Le premier objectif de la Fédération est de "faire évoluer les mentalités vis-à-vis de la mort et de la maladie". Le second "d’assurer un accompagnement des personnes en fin de vie, principalement dans les services de soins demandeurs". L’engagement de la Jalmalv au service des personne en fin de vie se fonde sur un double refus : celui de l’acharnement thérapeutique comme celui de l’euthanasie.

Aujourd’hui, la Fédération compte plus de 6 000 adhérents dont près de 2 000 bénévoles accompagnants formés.

Dans le débat sur la fin de vie que les promoteurs de l’euthanasie tentent de lancer en Italie, le cardinal Javier Lozano Barragan, président du Conseil pontifical pour la pastorale de la santé, a rappelé que l’euthanasie était un "assassinat" et que les parlementaires catholiques avaient "l’obligation morale" de s’opposer à sa légalisation.

Le Quotidien du Médecin (Stéphanie Hasendahl) 05/10/06 – La Croix (Marie Boëton) 05/10/06 – Famille Chrétienne n°1499 07/10/06

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

PMA : les enfants nés d'un don veulent des informations, voire beaucoup plus
/ PMA-GPA

PMA : les enfants nés d’un don veulent des informations, voire beaucoup plus

Selon une étude, les adultes conçus avec les gamètes d’un donneur expriment « un intérêt significatif pour l’obtention d’informations relatives au ...
Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres