IVG : Vers une extension du délai légal en Belgique ?

Publié le : 25 mars 2015

Pour pratiquer un avortement au-delà de 12 semaines de grossesse, de plus en plus de femmes belges se dirigent vers les Pays-Bas, où l’IVG est autorisé jusqu’à la 22e semaine. Contrairement à la Belgique, l’intervention, qui coûte en moyenne 400 euros, n’est pas prise en charge aux Pays-Bas.

 

Pour endiguer cet état de fait et permettre aux femmes d’être remboursées des frais de l’IVG, les centres belges qui pratiquent l’avortement, appellent à étendre le délai légal au-delà de 12 semaines. Le 3 avril, leurs responsables remettront une série de propositions à la ministre belge de la Santé, Maggie de Block.

<p>L'Avenir (Emmanuel Huet), 24/03/2015</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres