IVG, PMA : l’Italie interpellée par l’ONU

Publié le 4 Avr, 2017

Le Comité des droits de l’homme de l’ONU reproche à l’Italie dans un récent rapport « de ne pas appliquer pleinement la loi adoptée en 1978 sur l’avortement ». Il s’inquiète « du nombre toujours plus élevé de médecins objecteurs de conscience » et de la « recrudescence d’avortements clandestins ». Selon les chiffres du ministère de la santé italien, « le nombre d’IVG a diminué de moitié durant les vingt dernières années »[1]. Le Comité Onusien demande à l’Italie d’ « intervenir au plus vite ».

 

Ce même rapport accuse également l’Italie « de ne pas respecter la parité des droits entre couples hétérosexuels et homosexuels en termes d’adoption et de fécondation artificielle ».

 

Note Gènéthique :

Le quotidien du médecin, Ariel Dumont (5/04/2017)

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres