IVG médicamenteuse en ville : rappel des conditions

Publié le 20 Déc, 2004

Dans un communiqué, la direction générale de la Santé (DGS) rappelle les règles applicables aux IVG médicamenteuse en ville suite à la circulaire du 26 novembre 2004 l’autorisant.

Les médicaments, la Mifégyne et le Gymiso uniquement, ne peuvent être remis que par des médecins ayant conclu une convention avec un établissement de santé. Les médicaments doivent être pris en présence du médecin, la Mifégyne lors de la première consultation, le Gymiso 36 à 48 heures plus tard lors de la seconde consultation. La patiente ne doit pas prendre ces comprimés à son domicile.

Le Quotidien du Médecin 20/12/04

Partager cet article

Synthèses de presse

Suisse : les chiffres 2021 de l’avortement
/ IVG-IMG

Suisse : les chiffres 2021 de l’avortement

L’Office fédéral de la statistique a publié les données de l’avortement en Suisse. Des chiffres stables sur les deux dernières ...
Procès GPA en Californie : ils veulent un garçon, la mère porteuse accouche d’une fille
/ PMA-GPA

Procès GPA en Californie : ils veulent un garçon, la mère porteuse accouche d’une fille

Les deux hommes, qui « rêvaient d’avoir deux fils », ont intenté un procès envers la clinique de fertilité ...
32_parlement_europeen
/ IVG-IMG

Le Parlement européen demande d’inscrire l’avortement parmi les « droits fondamentaux »

Par 324 voix contre 155, les députés européens ont voté une résolution ce jeudi, afin que le Conseil se saisisse ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres