IVG : la délégation aux droits des femmes ajoute au PLFSS 2021 le tiers payant « intégral systématique »

Publié le : 16 octobre 2020

La délégation aux droits des femmes de l’Assemblée nationale a voté hier « en faveur du tiers payant intégral systématique en cas d’interruption volontaire de grossesse (IVG), dans un souci de confidentialité ». Cette mesure amende le texte du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2021 (PLFSS).

Actuellement, « l’IVG est prise en charge à 100% par l’assurance maladie obligatoire mais la dispense d’avance de frais n’est pas garantie dans tous les cas ». La délégation aux droits des femmes estime que les femmes doivent avoir recours à l’IVG « sans que l’information qui serait faite à leurs parents ou à leur conjoint sur ce point, notamment par les informations issues du remboursement par l’assurance maladie, ne pèse dans leur décision et vienne entraver leur volonté ». Pour cela, les députés ont donc adopté en commission la prise en charge de l’IVG « protégée par le secret ».

Le texte sera discuté en séance par les députés à partir de mardi.

 

Source : AFP (16/10/2020)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres