Italie : une loi pour reconnaître les droits de l’enfant conçu

Publié le : 8 février 2002

M. Alfredo Mantovano, sous secrétaire au ministère italien de l’Intérieur a déclaré que l’Italie pourrait approuver prochainement une loi sur les droits de l’enfant conçu.

 

Cette déclaration, fait suite à l’appel lancé par Jean-Paul II (cf. revue de presse du 04/02/02) qui demandait une reconnaissance juridique de l’embryon humain. Certains n’avaient pas manqué alors d’accuser le pape d’ingérence. M Mantovano a rappelé que lors de la précédente législature, un amendement à la loi sur la procréation médicalement assistée avait été approuvée à la Chambre des députés mais avait ensuite « été ensablé au Sénat après de fortes polémiques ». Cet amendement prévoyait explicitement  une « reconnaissance du droit de l’enfant conçu ».

 

Il estime qu’aujourd’hui, les conditions politiques sont réunies pour reprendre cette loi telle qu’elle avait été approuvée.

<p>Zénith 07/02/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres