Italie : un deuxième cas de suicide assisté autorisé

Publié le 30 Août, 2022

Alors qu’il s’apprêtait à lancer une procédure en Suisse, Antonio, un Italien âgé de 44 ans et tétraplégique depuis 2014, a obtenu, avec l’appui de l’association Luco Coscioni, l’autorisation de recourir au suicide assisté. Cette décision a été prise par une autorité sanitaire de la région des Marches.

Malgré l’absence de loi formelle autorisant l’euthanasie et l’opposition ferme de l’Eglise (cf. Italie : les députés votent la dépénalisation du suicide assisté ; En Italie, le suicide assisté au cœur de sombres controverses), un premier cas de suicide assisté a eu lieu en Italie au mois de juin (cf. Italie : un premier homme meurt par suicide assisté). L’obtention du suicide assisté ou de l’euthanasie est soumise à quatre conditions. La personne doit souffrir d’une maladie incurable, être maintenue en vie par des traitements vitaux, souffrir de douleurs psychiques ou physiques “insupportables” et être en mesure de prendre des “décisions libres et éclairées“.

Source : Breitbart, Chris Tomlinson (19/08/2022)

Partager cet article

Synthèses de presse

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions
/ PMA-GPA

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions

Chypre entend devenir une destination privilégiée du "tourisme médical" en matière de PMA. Choisir le sexe de son bébé y ...
Allemagne : le Conseil d'éthique entre prévention du suicide et "autodétermination"
/ Fin de vie

Allemagne : le Conseil d’éthique entre prévention du suicide et “autodétermination”

Le comité d'éthique souhaite créer une « prise de conscience », préciser « les contours préalables aux décisions de suicide ...
cese
/ Fin de vie

Convention citoyenne sur la fin de vie : le CESE se dote d’un “comité de gouvernance”

La SFAP propose aux participants à la convention une "immersion d’un ou deux jours dans une structure de soins palliatifs" ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres